Conseils pour acheter ou vendre une forêt

 

Diverses raisons peuvent pousser à vendre ou acheter une propriété forestière. Avant d’accomplir la transaction, prenez conseil auprès d’un expert forestier ou immobilier pour être sûr de réaliser une bonne affaire.

Motivations des parties

L’intervention de l’expert sera fonction de la motivation de l’acheteur ou du vendeur. Dans l’opération, l’acheteur peut rechercher :

  • Un placement économique
  • Une simple diversification de son patrimoine
  • Une réduction fiscale
  • Un coin de loisirs destiné à la randonnée ou à la chasse

La motivation de l’investisseur permettra de mieux définir ses attentes en termes de zone géographique et de type de peuplement (futaie ou taillis, feuillus ou résineux, peuplements jeunes à capitaliser ou adultes à récolter).

S’il s’agit uniquement d’une diversification du patrimoine, l’achat des parts de groupements forestiers est conseillé, c’est plus simple mais plus aléatoire. On peut aussi  acheter une forêt et confier sa gestion à un expert forestier. L’achat implique un engagement sur le moyen ou long terme.

Comme pour l’acheteur, les raisons qui  motivent la décision du vendeur sont importantes dans la démarche de l’expert. A-t-il besoin de liquidités ou veut-il une simple redistribution patrimoniale ? Dans le dernier cas, il faut bien analyser l’équilibre de son patrimoine, envisager les conséquences fiscales de la vente, etc. Mais avant tout, il est nécessaire de connaître la valeur de la forêt.

Estimation de la valeur d’une forêt

La valeur d’une forêt comprend la valeur du sol et celle des peuplements. La valeur du sol repose sur sa fertilité, ses qualités agronomiques, etc.  La valeur des peuplements qui est plus complexe à établir, consiste à recenser tous les peuplements pour les ventiler par essence, qualité et catégorie de produits.

Pour chaque type de peuplement, on doit tenir compte des qualités intrinsèques du bois, ainsi que des facilités de mobilisation. Les contraintes de mobilisation (forte pente, pont à tonnage limité, etc.) qui compliquent l’évacuation du bois, sont un facteur dévalorisant sérieux.
Pour les peuplements jeunes, on doit calculer la valeur d’avenir qui implique une bonne maîtrise des calculs financiers.

La valeur du sol combinée à la valeur des peuplements est égale à la valeur technique de la forêt qui doit être adaptée au marché pour donner la valeur vénale du Bien. L’intérêt d’une forêt peut être porté davantage sur les activités de loisirs et de chasse que sur la valeur de production du bois.

Il est donc important de contacter un expert forestier ou immobilier avant de vendre ou acheter une forêt, surtout pas quand tout est signé.

Importance de l’expert

L’intervention d’un expert forestier ou immobilier est précieuse pour déterminer la valeur de la forêt qu’on souhaite acquérir ou vendre.

C’est un spécialiste qui peut conduire la réalisation d’un plan financier à court ou moyen terme. Pour l’achat d’une forêt, on doit prévoir des investissements nécessaires (création d’éclaircies, de desserte, entretien, etc.) qui demandent une bonne trésorerie pour faire face aux dépenses à venir.

Je souhaite être rappelé