Combien coûte une expertise immobilière ?

 

En terme de prix d’une expertise immobilière, on voit un peu partout des annonces sur internet présentant des offres allant du gratuit à des prestations de quelques centaines ou milliers d’euros pour faire évaluer un Bien immobilier.

Ya-t-il un piège à se ruer vers les petits tarifs ? Combien coûte normalement une expertise immobilière ?

Coût d’une expertise immobilière

Les enjeux économiques et financiers d’une expertise immobilière sont très souvent importants, autant que le poids de la responsabilité de l’expert qui accomplit la mission.

En principe, les honoraires du spécialiste varient selon l’ampleur de la mission, la compétence à déployer, ainsi que la qualité de la garantie et de la responsabilité engagée.

La rémunération des experts s’applique sur des tarifs fixés librement lors de la conclusion du contrat entre les professionnels et leurs mandataires. Les honoraires peuvent être calculés en fonction d’un pourcentage appliqué sur la valeur du ou des Biens estimés.

Certains tarifs sont établis de façon forfaitaire dans le contrat, s’agissant en particulier des évaluations privées.

Dans la plupart des cas, les honoraires sont définis en considérant, non pas la valeur du Bien à évaluer, mais le délai nécessaire pour exécuter la mission. Ce procédé permet de préserver l’impartialité et la neutralité de l’expert et de limiter toute surenchère éventuelle sur le coût des études.

Le temps de travail concerne celui utilisé pour réaliser l’ensemble des missions et diligences. Il est cependant difficile de compter les heures consacrées aux études, réflexions et à la rédaction du rapport.

Doit-on se méfier des coûts alléchants ?

L’attente d’une réglementation complète de la profession favorise l’intrusion de pseudos spécialistes dans le très respectable secteur de l’expertise immobilière.

Ces professionnels peu qualifiés et ignorant souvent les critères  d’une vraie évaluation proposent des tarifs incroyablement bas, « bon marché » qui faussent le choix des personnes souhaitant connaitre la valeur réelle de leur patrimoine immobilier.

Leur estimation réalisée de façon superficielle, sans indépendance, ni impartialité, n’a aucune valeur légale et probante à l’égard du fisc, des notaires et d’un juge.

Je souhaite être rappelé